Origines
Cette ronde a été relevée par André Beury auprès de Monsieur Paul Deterre agriculteur à Rhèges (Aube). Elle était encore dansée dans les bals au début du siècle. Il s'agit par définition d'une danse de bal, exécutée en ronde, entrecoupée d'un pas de gigue et permettant une farandole ininterrompue. Elle se danse sur l' air très connu de « C'est la fille de la Meunière » . Les paroles relevées pour la commune de Romilly sont les suivantes: C ' est la fille de la meunière, qu’a dansé avec les gars. Elle a perdu sa jarretière, sa jarretière qui n 'tenait pas. Ah y fallait pas, y fallait pas qu' elle y' aille. Ah y fallait pas, y fallait pas y' aller. De nombreuses autres paroles ont été relevées par Jeune Champagne dans des villages différents (voir carnet de chant). En revanche seul sur Romilly une danse en ronde fut exhumée, les autres danses retrouvées sur un air très proche sont en fait des gigues à figure.
  • Archivée le 9 mars 2004 par Jean-Aimé BEURY.
  • Public : Enfants, Adolescents et Adultes.
  • Fiche réalisée par Henry VEDE.